A la découverte de Mosayane

Le live Acoustik de ce 22 Novembre 2020 a été l’occasion pour Mosayane II Claire de réaffirmer son éclosion.

Née au Sénégal de parents camerounais, Mosayane est mordue par le virus de la musique alors qu’elle n’est âgée que de 03 ans. Une passion et un amour inconditionnel pour la musique qui la feront se lancer professionnellement dans l’univers artistique en 2007.

Après avoir fait les studios, prêter sa voix et accompagner les plus grands, c’est en 2017 que la chanteuse décide de sortir de l’ombre. Elle met sur le marché

Yi Menga Sem ( Ai-je péché)
https://youtu.be/XBOkDt0D6NA

« une chanson qui raconte l’histoire d’un couple au bord de la cassure à cause du manque de communication. On découvre alors une artiste au groove africain pleine de douceur maitrisant parfaitement langue Ewondo dans laquelle elle chante. »

En 2020 Mosayane décide mettre sur le marché
Wétam (Toi seul).
https://www.youtube.com/watch?v=zIbxhos3q0w
Une chanson qui sort le 14 février ; une date bien calculée car «Wétam» célèbre l’amour. L’amour oui mais pas que, c’est signature vocale mature qu’on y retrouve et une diversité linguistique français, anglais et Ewondo.

Cette prodige de la musique est de celles qui s’inscrivent dans les registres World, Jazz and Soul et compte à son actif une armada de chansons pas encore sur le marché discographique mais dont les plus chanceux ont eu le privilège d’écouter et de voir à des événements tels que :

– Music Fest en Juin
– Festival international écrans slam en Septembre
– Festival international Part’âges

Depuis son arrivée dans la scène musicale dans les années 2007, Mosayane est l’une des chanteuse d’une finesse extrême et rare ; aussi bien dans sa voix, ses textes, ses mélodies que dans son style vestimentaire.

Elle porte l’Afrique.
Son live Acoutik de ce dimanche a plongé ses fans dans l’univers de l’Afro-Fusion un cocktail d’ici et de l’ailleurs. Avec sa guitare, les claquements de mains comme dans l’Afrique ancestrale et les cœurs repris par ses musiciens, en cinq chansons, Mosayane a fait le tour et a mis tout le monde d’accord. Sur un ton un peu humoristique la chanteuse a passé un message sur la Covid-19 on a pu apercevoir des images de gel hydro-alcoolique.Cette artiste prometteuse dotée d’un talent immense représente la nouvelle génération de la musique Africaine avec un style traditionnel à quoi s’ajoute français et anglais de quoi captiver son public et le laisser en admiration. Afin d’être à l’affût sur les actualités de notre invitée du jour nous vous invitons à vous abonnez à ses comptes